Pas de douleur… consulter un chiropracteur …. POURQUOI ??

Excellent article de notre confrère canadien le Dr Charles Leroux:

Ne soyez pas perdu avec certains mots, le chiropracteur est chiropraticien  au Canada et le chiropraxie est chiropratique.

Vrai ou Faux: si je n’ai pas de douleur, pas besoin de consulter en chiropratique.

J’entends plusieurs choses sur la chiropratique. Parfois, cela peut me faire sourire, me laisser perplexe ou encore… carrément me laisser sur une note d’amertume si je m’efforce de rester diplomate… J’aimerais cette semaine amener plus de congruence en visant un sujet qui fait surface régulièrement lorsque nous parlons d’informations véhiculées sur la santé en générale et le rôle que la chiropratique peut jouer pour nous tous.

1. La douleur est souvent le dernier symptôme à apparaître.

À chaque instant de notre vie, le corps est soumis à plusieurs formes de stress physiques, chimiques ou émotifs. Il est évident de remarquer les événements plus majeurs comme les chutes, les traumatismes, les intoxications chimiques ou alimentaires ou les situations provoquant des changements émotionnels importants.

Mais ce que nous ne remarquons pas toujours (et ce qui est souvent tout aussi perturbateur pour notre santé), ce sont les micro-stress, comme par exemple, les positions assises prolongées, les mouvements répétitifs, les mauvaises manœuvres de soulèvement ou de torsion, les mauvaises habitudes alimentaires, l’inflammation, la prise de médication, la sédentarité, un environnement toxique, pollué ou émotivement chargé.

Sur une période de plusieurs mois ou plusieurs années, l’accumulation de ces stress, combinée à un manque d’entretien et une carence en bonne habitudes de vie amène inévitablement une moins bonne fonction, le « mal-aise » s’installe, puis la fatigue, la fragilité et hop :

« Je ne sais pas pourquoi j’ai (insérez ici n’importe quel bobo, douleur, raideur, malaise ou symptôme ), je n’ai rien fait pourtant. » C’est justement ça le problème!

Carence en bonnes habitudes de vie + Manque d’entretien de la colonne vertébrale pour assurer le fonctionnement du système nerveux + Accumulations de stress = Problème de santé à venir…

Et l’âge n’a rien à avoir : c’est plutôt l’accumulation sur plusieurs années le problème

Les muscles, les ligaments et les articulations peuvent être affaiblies depuis longtemps avant que le « problème » ne fasse surface. C’est souvent à ce moment que les gens décident de consulter en chiropratique pour la première fois.

Comme vous pouvez le constater, l’absence de douleur n’est pas synonyme de santé. Alors qu’en certaines circonstances il puisse y avoir un temps pour la médication, il faut être conscient qu’elle ne fait la plupart du temps que masquer le symptôme sans corriger la véritable cause.

Embrouiller le signal d’alarme envoyé par le système nerveux avec des médicaments risque d’amener un faux sentiment de sécurité et exposer le système à des futures blessures, sans compter les effets secondaires avec lesquels le corps doit composer.

Encore une fois ici, à long terme, plus de toxicité, plus de fragilité, le corps ne « répond plus » aux médicaments, on choisit une médication plus forte, donc plus de risque d’effets secondaires importants… finalement c’est une spirale que tout le monde veut éviter et en réalité, que nous DEVONS tous éviter à tout prix.

Il y doit donc exister une solution plus efficace à moyen et à long terme que de se croiser les doigts pour construire et renforcer la santé. Ce qui m’amène donc au 2e point

2. La maladie et la santé ne sont pas dues au hasard et à la chance : même en santé la chiropratique est tout indiquée

La solution repose d’abord sur notre façon de voir notre santé. Nous devons cesser de voir la santé comme un bien acquis.

J’amène l’idée ici que la maladie est, la grande majorité du temps, le résultat d’accumulations de carences et de toxicité. La maladie n’est pas due au hasard et, même si cela peut paraître cruel de le dire ainsi, ce pas de la malchance d’être malade.

Nous ne pouvons pas souhaiter la santé à quelqu’un comme si nous souhaitions à cette personne de remporter un concours.

La santé doit être vue comme un continuum, un parcours, que nous devons construire, entretenir et renforcer à chaque instant de notre existence.

Nous sommes venus au monde avec le potentiel d’être en parfaite santé. Si nous laissons aller les choses, avec ce que nous venons de constater au point précédent, notre potentiel (notre réserve santé) ne peut que diminuer.

La seule façon efficace alors de s’assurer une santé, c’est d’en prendre la responsabilité. En tout temps. Sans exception, nous devons fournir à notre corps ce dont il a besoin pour être en santé, c’est-à-dire un environnement le plus pur possible (eau, air, nourriture, etc.), mais surtout fournir aux corps les outils essentiels à la santé :

– Une nutrition pure, complète et variée

– Une routine d’exercice adéquate, varié et complète

– Un temps de repos et des habitudes de sommeil appropriés

– Une attitude et un système de croyances positives, cohérentes et saines

– Et, le plus important : un système nerveux et une colonne vertébrale libre d’interférence

Pourquoi est-ce si important?

Parce que le système nerveux est le système maître du corps, celui qui construit, répare, remplace, guérit, contrôle et coordonne tous les muscles, les organes et les fonctions de notre corps.

La vie circule à travers le système nerveux et la colonne vertébrale a comme rôle de protéger ce que nous avons de plus précieux. Alors, avoir un système nerveux dégagé fait partie des stratégies non seulement pour recouvrer la santé, mais surtout pour entretenir un haut niveau de performance, de récupération, d’énergie et de résistance.

Comme nous l’avons constaté au point 1, les stress s’accumulent quotidiennement. Avoir donc une stratégie pour entretenir son système nerveux, qui est responsable de « faire le ménage » et de s’assurer que notre corps reste à son plein potentiel de santé est tout indiqué pour tout le monde.

La chiropratique est la seule profession de santé visant le système nerveux particulièrement et sa libre circulation. Donc tout le monde peut bénéficier de la chiropratique, peu importe son âge ou son état de santé. C’est comme manger, faire de l’exercice ou se brosser les dents. Est-ce interdit pour quiconque? Même chose alors pour les soins chiropratiques. Même en «bonne santé », il est très judicieux d’intégrer la chiropratique à votre stratégie santé.

Les athlètes choisissent la chiropratique pour les mêmes raisons : performance, récupération, santé renforcée, prévention de blessures, amélioration de la coordination, des réflexes et de l’équilibre. Non pas seulement pour les blessures occasionnelles!

Des chiropraticiens sont présents dans la plupart des équipes sportives professionnelles et également dans les compétitions sportives de haut niveau, y compris aux Jeux Olympiques. Des athlètes au x plus hauts sommets comme Sidney Crosby, Georges St-Pierre, Michael Jordan, Michael Phelps, Tiger Woods, Tom Brady, Aaron Rodgers, Arnold Schwarzenegger, Evander Holyfield… tous de fiers utilisateurs de la chiropratique. Il est bien plus fréquent de nos jours pour les athlètes et les équipes sportives d’avoir un chiropraticien au sein de leur équipe de santé.

Voyez donc votre corps comme une voiture de Formule Un. En fait c’est votre choix, comme toujours… Mais un choix judicieux serait d’inclure la chiropratique dès aujourd’hui à votre stratégie santé pour toute la vie, car mieux vaut prévenir que de guérir.

En d’autres mots, n’attendez pas que le feu soit pris pour prendre vos responsabilités par rapport à votre santé et celle de votre famille. C’est meilleur investissement et la meilleure assurance santé qui soient!