Ajustement

A l’inverse de la manipulation vertébrale, utilisée par bon nombre de thérapeutes, qui dénote l’utilisation d’une force mécanique dans le but de forcer une articulation au-delà de sa mobilité passive, mais en deçà de sa barrière anatomique, le concept d’ajustement chiropratique met en avant l’idée de spécificité et d’intention d’acte. En effet, au-delà de l’aspect mécanique , l’ajustement chiropratique a pour but la correction de la subluxation vertébrale, de l’interférence nerveuse, c’est à dire la normalisation du système nerveux. Différents approches et techniques existent dans notre profession.

L’approche spécifique et unique en France, au sein du Cabinet de Chiropraxie des Alpes repose pour l’essentiel sur l’approche KST (Koren Specific technique) par l’utilisation de l’appareil Arthrostim.

L’arthrostim permet de restaurer le mouvement approprié – la tension dynamique dans les régions hypersensibles qui sont structurellement compromises.

Normaliser la boucle feedback des dysfonctions neuro-muculaires au travers de thrust rapide, séquentiel et progressif.

Le modèle de désafférentation (interruption des communications ) et de blocage structurel os/articulation

Le courant d’entrée des mécanorécepteurs ( cellules présentes dans la articulations) au niveau des articulations informe le cerveau de la situation des tissus au travers de tout le corps. L’information totale  des mécanorécepteurs donnée au cerveau et le courant d’entrée des nocicepteurs ( gérant la douleur) sont normalement équilibrés et vous expérimenté le bien-être.

Une dysfonction du complexe articulaire entraine une augmentation de l’entrée des nocicepteurs, provoquant :

  • Perception de la douleur
  • Dysfonction autonomique
  • Dysfonction endocrine
  • Dysfonction immunologique
  • Dysfonction cérébelleuse
  • Cortisol
  • Activité des moto-neurones Alpha

Accident, traumatisme, stress, les tissus attachés à la zone de stress sont soulagés par le biais du courant généré par les mécanorécepteurs. Le barrage des mécanorécepteurs cible le cerveau. L’étendu de la dysfonction est éprouvée par la perte de l’équilibre et le cerveau focalise, avec trop d’attention, sur les données générées par les nocicepteurs (la douleur). La réponse du cerveau pour soigner est dépassée. Le courant feedback des mécanorécepteurs via le cerveau n’est pas intégré de manière approprié car celui-ci focalise son attention ailleurs. Plus longtemps cette  zone lésée persistent,  plus le courant nocif, douloureux provenant de l’acide lactique des muscles immobilisés dans la lésion perpétue le cycle de la douleur et/ou la dysfonction .

Comment ajuster les patients en posture de subluxation ?

Pour ajuster une personne qui est en position debout ou assise avec les bras, la tête, le cou, les épaules ou autres parties du corps dans une position particulière, nous utilisons un instrument d’ajustement spécifique: l’arthrostim.

Quel est cet instrument que vous utilisez ?

A chiroquantum, nous avons suivi une formation spécifique dans l’utilisation de l’arthrostim, un instrument d’ajustement chiropratique désigné à introduire une quantité spécifique de force au corps afin de corriger les subluxations. Il n’y a pas de pousser, tirer, plier, tordre ou de « crack » dans cette procédure. Bébé, enfant semblent spécialement apprécier les vibrations de cet instrument.

Et alors ? – Que faire ?

L’arthrostim produit la stimulation spécifique dans l’entrée des mécanorécepteurs nécessaire pour casser le cercle vicieux et viser le cerveau. Au fils des visites, votre corps délie de plus en plus de zones qui entretenaient le cercle vicieux afin de retrouver une activité normale car les micro-méchanorécepteurs, le macro-courant d’entrée stimule le cerveau. Celui-ci s’expand et focalise au-delà du courant généré par les nocicepteurs (la douleur).

Au delà de l’aspect musculo-articulaire, l’impact neurologique de l’arthrostim est très intéressant.

L’instrument ArthroStim offre 12 coups par seconde. Douze hertz est une fréquence plus élevée que celle obtenue avec d’autres dispositifs de réglage traditionnels. Cette fréquence est connu comme le «rythme faible bêta somato-motrice. » 12 hertz est également sur la même longueur d’onde que les ondes alpha du cerveau. En envoyant des signaux de 12 hertz le corps devient plus détendu. Les ondes alpha apparaissent lorsque vous êtes encore éveillé, mais dans un état de vigilance décontractée et sans effort. Les ondes alpha sont associés à la relaxation, la méditation et à la rêverie. Plus important encore, l’état alpha est associé à la créativité et super apprentissage.

Vous retrouvez l’équilibre et expérimentez le bien-être.

DSC_0042-1